Symphonie Automnale

Publié le par Noellia Lawren

Symphonie Automnale

La rose est fanée et morte la cigale.

Un nimbe de brume voile la forêt.

Sous un feu d'artifice d'or et de cuivre, la chevelure des arbres s'embrase.

Le brame du cerf appelle la biche à une cour d'amour.

Frênes et chênes se dénudent sans pudeur et frissonnent au soleil pâlissant.

Les feuilles, légères comme des papillons, tourbillonnent au gré du vent.

Les sous-bois exhalent de délicieux effluves.

Je savoure chaque pas sur le précieux tapis de feuilles mortes, m'enivrant jusqu'à plus soif de ce parfum d'humus.

Mon coeur et mon âme s'emplissent d'émotions.

Je rêve d'emprisonner ces senteurs entre les pages d'un livre pour mieux les redécouvrir.

Octobre romantique, délicieux enchantement, prémices de l'hiver!

Déjà, novembre sonne le glas.

De son haleine glaciale, Aquilon fige le vivant, captif d'une dentelle de givre tissée de mille cristaux.

Soumise à la morsure du froid, la nature s'endort, impatiente du prochain vol des hirondelles.

Noellia Lawren
Tous droits réservés

Symphonie Automnale
Symphonie Automnale
Symphonie Automnale
Symphonie Automnale
Symphonie Automnale
Symphonie Automnale

Publié dans Poème

Commenter cet article

Antinea Zoé 24/09/2016 21:52

Une très belle toile qui fait aimer l'automne.Les vers sont envoûtants

CLEON Pierre 26/07/2016 17:51

Cette symphonie est très belle! J'adore!

Sevy28 16/03/2015 14:32

C'est presque d'actualité vu le temps qu'il fait ! Je viens de rallumer le poêle !

Lily63 16/12/2014 19:34

Très beau poème. Je l'aime d'autant plus que l'automne est ma saison préférée !!!! ^^