L'Espérance

Publié le par Noellia Lawren

L'Espérance

Aquilon souffle sur  mon été.

Une dentelle de givre, tissée par vos adieux, emprisonne mon coeur.

Mon arc-en-ciel s'habille de gris.

Le jour dessine les ténèbres.

Comme un automate je ferme les yeux, lis votre sourire, effleure votre visage, mes doigts tremblent et je pleure des larmes de tendresse.

Mon âme enlace votre coeur, comme il est doux de vous aimer.

Ô mon amour, allumer vos étoiles du feu de ma passion, devenir votre ombre habiter votre royaume.

La croix de votre absence est trop lourde à porter.

Ne brûlez pas nos souvenirs !

Sur le voilier de l'Espérance, je navigue dans le brouillard, brave les langues de feu du ciel, traverse les enfers pour mieux vous retrouver.:

La mer se déchaîne , je vogue sous les rugissants et chavire.

Dans une ultime prière, j'implore le ciel :

"Ô mon Dieu, laissez-moi son sourire jusqu'à mon dernier soupir !"

 

 

Noellia Lawren 

Tous droits réservés

L'Espérance

Publié dans Poème

Commenter cet article

Antinea Zoé 11/02/2017 21:12

Quel emouvant aveu et quelle belle supplique dans la detresse !

Antinea ZoéQuand le coeur se brise 28/11/2016 16:01

Quand le coeur se brise,
Et que le gèle l'emprise,
Dans une ultime prière,
On pleure et on espère ,
Le retour de l'aimé.
Très beau poeme,Noellia .Que le bonheur vous revienne.

Cleon 27/08/2016 11:22

Très beau poéme! J'aille beaucoup!

Elisa Galam 18/02/2016 12:28

Très beau poème sur l'Amour même s'il est empreint de tristesse. Mais, on le sait, l'Amour fait parfois souffrir.

noellia lawren 22/02/2016 19:12

gros bisous ma chère Elisa

Evy 01/02/2016 20:41

Bonsoir très beau blog et poème je me suis inscrite pour vous suivre bonne soirée au plaisir Evy

noellia lawren 05/02/2016 18:22

Bonjour, je vous remercie pour vos compliments très chaleureux , bien à vous