Jeanne

Publié le par Noellia Lawren

Visage de parchemin coiffé de cheveux argent, rides creusées par des larmes amères, yeux

 bleu océan, rescapés d'une beauté antique, Jeanne , main osseuse aux veines saillantes, ouvre doucement un rideau sur la vie.

Quelques flocons de neige tourbillonnent dans une folle farandole.

Jeanne esquisse un sourire édenté sur une scène de joie, rompant ses habitudes.

Joues rouges, doigts gourds, des enfants façonnent avec amour un bonhomme de neige.

Etre majestueux  né de la magie de l'hiver, habillé d'un blanc immaculé, fier de sa prestance, il bombe le torse.

Chaque grain de sa peau a parcouru un long voyage.

Quelques moineaux s'invitent à la fête.

Dans son musée baigné de sollitude, des morceaux d'éclats de sa vie sur papiers jaunis.

Mémoire morcelée, des souvenirs se cristalisent.

Jeanne revoie petit Paul et ses amis avant quarante.

Une violente douleur lui cisaille les reins.

Elle sourit, marmone quelques mots, s'invente un nouveau voisin:

" Cette nuit  il va geler, demain il sera encore là, je lui rendrai visite."

D'un pas hésitant, elle regagne son fauteuil, resserre son châle autour de ses épaules.

Son chat miteux se cale sur ses genoux, ronronne en cadence avec le vieux poêle.

Impatiente du lendemain, Jeanne s'endort bercée par les chants célestes de ses chers disparus.

Noellia Lawren
Tous droits réservés

Publié dans Poème

Commenter cet article

Tricard jeannine 15/03/2017 09:19

Bonjour .....je vous est perdue de ma liste d'amies......je suivai et aimai vos poemes. Contente de vous retrouvee au detour d'un commentaire.....j.aimerai vous invite a faire partie de mes amies a nouveaux bonne journee

Antinea Zoé 23/11/2016 18:27

Qu'il est doux de vieillir ainsi en beauté!

cleon 19/06/2016 17:50

Bel hommage à une vieille dame!

Elisa Galam 30/03/2016 14:31

Quel magnifique texte Noellia ! Beaucoup de femmes peuvent se retrouver dans ce texte en contemplant à travers tes écrits Jeanne. Bravo Noellia.