Lettre à Sacha

Publié le par Noellia Lawren

Lettre à Sacha

Mon amour,

 

Ici, l'automne se meurt. Le ciel égrène ses perles de neige.

Cet horizon immaculé glace mon âme jusqu'aux abysses.

Dans ta dernière missive, ta plume chante ton amour pour moi.

Ce verbe aimer tant conjugué,

Cette photo usée à trop la contempler.

Toi, l'étoile manquante à ma constellation.

Ces jours de souffrances à t'aimer en silence.

Mes pleurs assassines, mes larmes amères rejoignent la Volga.

Rêver de tes bras, jardin des délices.

Ton prénom dans mon cœur, gravé en lettres de feu.

Toutes ces heures sonnées appartiennent à une autre.

Je jalouse ses baisers, sur tes lèvres déposés.

Je vis mon supplice et meurt de tant t'aimer.

Mon tendre amour, Novgorod est si loin !

 

                                                                                    Ton Anouchka.

 

Doucement, la nuit étend son aile noire sur le monde.

Sous son linceul tissé de mille cristaux de givre, Anouchka s'endort dans les bras de sa chère Taïga.

 

 

 

                                                                                       Noellia Lawren.

 

Tous droits réservés.

 

 

                                                                     

Publié dans Poème

Commenter cet article

bAILLY 13/01/2017 22:49

huuum je viens de m'en remettre une petite dose....

bAILLY 06/01/2017 21:50

Magnifique et tellement émouvant !
Merci pour ce très beau partage Noéllia
Bonne soirée

Antinea Zoé 23/11/2016 18:17

Le si brûlant amour,
A sombré dans l'abîme;
Pourtant il etait sublime,
Et devait vivre toujours!